Méditation

Print pagePDF pageEmail page

« Tout ce qui est décrit dans cet article sont des techniques de méditation – la méditation n’est pas une technique mais un état d’être. » (aviram)

« S’il y a un but pour la méditation – ça serait l’absence de soi
– comment vas-tu faire pour te soustraire? » (aviram)


Respiration par les chakras

chakrabreathingMéditation d’Osho; Musique à télécharger :  »Chakra Breathing » (mp3)

Une méditation qui peut aider à devenir conscient des chakras (Ida, Pingala, Sushumna). Une méditation active avec respiration intense et mouvement du corps accompagné par la musique.

Étape 1 (45min)

La séquence suivante se fait 3 fois: Debout les pieds en ligne avec les épaules; le corps et détendu. Les yeux fermés respire par la bouche ouverte profondément dans le premier chakra (1 » par dessus le péroné) – imaginez de respirer par le chakra – la respiration comme un ramonage; suivez le rythme et la tonalité de la musique. Accompagnez la respiration par un mouvement des mains au niveau du chakra.

Cloche – monte au prochain chakra avec ta respiration; à chaque chakra la respiration devient plus vite et plus doux au même temps.

Après le 7ième chakra tu entends 3 sons de cloche : descends lentement, chakra par chakra jusqu’en bas au premier chakra.

Attends la prochaine séquence.

Étape 2 (15min)

Assis-toi, les yeux fermés en silence; ne focus sur rien en particulier, reste témoin de tout ce qui se passe à l’intérieur et l’extérieur sans jugement, sans investissement.


Vipassana

vipassanaMéditation d’Osho; Méditation de perspicacité

Trouvez un endroit confortable pour être assis pendant 45′ (même place tous les jours).

Le dos et la tête doivent être droit; les yeux fermés.

Respire naturellement. La Vipassana est fondée sur la conscience de la respiration, l’inspiration et l’expiration sont à observer; à l’endroit où la respiration est ressenti le plus clairement et le plus facilement (au nez ou dans la région du ventre ou celle du plexus solaire…).

La vipassana n’est pas une concentration – des pensés, des sentiments ou des émotions vont émerger commes les sons, le vent etc de l’extérieur : il n’y a rien à faire… juste observer que les perceptions apparaissent et disparaissent… ton engagement n’est pas requis du tout… juste retourne à la respiration quand tu te rappelles…

Il n’y a rien de spécial… il n’y a pas de succès ni d’échec avec cette méditation… ni une amélioration… il n’y a rien à comprendre… juste vivre simplement


Promenade en silence

walking_meditationMéditation de Byron Katie

  • Promènes-toi en silence. Tout en marchant, regardes tout ce que tu vois comme si rien n’avait encore de nom. Tout en marchant, commences à nommer tout sur quoi tes yeux se posent, comme si étais Dieu. Nommes les choses pour la première fois.

  • En silence, annonces à la  »chose » et à toi-même le nom de cette  »chose » à chaque moment. En marchant, qui vois-tu juste maintenant, physiquement. Nomme-le.

  • Reste avec les pensées  »à la première génération ». Par exemple : ciel, maison, asphalte, neige, arbre, soulier, femme.

  • Quand tu t’aperçois que tes pensées s’en vont vers une génération plus avancée, comme :  »un arbre majestueux couvert de neige – que c’est beau!… Quelle belle maison… J’aime bien cette promenade » … stop! Observe, sois tranquille.

  • Reviens à un mot simple, non-compliqué, mot  »à la première génération » : Sol, ciel, femme, chien, caillou…


 

Nadabrahma

nadabrahmaMéditation d’Osho; Musique à télécharger :  »Nadabrahma » (mp3)

C’est une ancienne technique tibétaine qui était pratiqué originalement tôt le matin.

Étape 1 (30min)

Assis, détendu, les yeux fermés et la bouche fermé. Commence avec le  »humming » assez fort que les autres peuvent l’entendre. Cela crée une vibration partout dans le corps. Tu peux te visualiser comme un tube, un bambou vide remplit des resonances… jusqu’au point où le  »humming » se fait tout seul et tu deviens l’écouteur.

Étape 2 (15min)

Première partie :

Les mains en avant, les paumes vers le ciel. Quand la musique commence, fais des mouvement circulaires commençant au nombril, allant par en avant, se divisant de chaque côté comme 2 larges cercles miroités. Fais le mouvement tellement lentement que le mouvement est presque imperceptible. Imagine de donner de l’énergie à travers tes mains à l’univers.

Deuxième partie :

La musique change; tourne tes paumes vers le sol et inverse les mouvements : les mains vont se rejoindre en allant vers le nombril et aller par la périphérie de côté vers en avant. Imagine que tu assimiles l’énergie dans ton corps. Si ton corps veut faire des mouvements douces, laisse-le.

Troisième partie :

Reste assis sans mouvement et tranquille.


Zazen

zazenMéditation d’Osho

C’est une méditation qui se fait les yeux ouverts. Si tu n’as jamais fait cette méditation, commence par compter les expirations pour 5 ou 10 minutes afin de te relaxer dans un état de conscience sans choix.

  1. Assis n’importe où; ce qui est dans ton champs de vision ne devrait pas être excitant ou mouvementé; très peu de distraction; tu peux regarder des arbres, le ciel, un mur.

  2. Ne regarde rien en particulier; il s’agit de juste laisser les jeux ouverts.

  3. Détends ta respiration; ne le fait pas – juste laisse aller ta respiration.

  4. Garde ton corps immobile pendant toute la méditation


Kundalini

Méditation d’Osho; Musique à télécharger :  »Kundalini » (mp3)

Si vous faite la méditation Kundalini, permettez le tremblement, ne le faites pas. Restez debout tranquillement et sentez le tremblement arriver; quand votre corps commence à trembler, aidez-le mais ne le faites pas, ne soyez pas en contrôle. Réjouissez-vous, permettez-le, recevrez-le – mais ne le faites pas avec votre volonté.
Si vous forcez cette danse devient un exercice, un exercice physique. Le tremblement va être là mais seulement à la surface, il ne va pas vous pénétrer. Vous resterez solide, comme une roche, vous serez en contrôle et le corps va seulement suivre… Votre corps n’est pas le problème mais vous! Quand je dis tremblez, devenez le tremblement; je veux dire : laisser le tremblement pénétrer tout votre être qui est solide comme une roche – jusqu’il devient souple, liquide et il fond. » OSHO

kundaliniPremière partie (15min)

Debout et détendu; les yeux ouvert ou fermés. Laisse un tremblement arriver par tes pieds qui monte dans tout ton corps; laisse tout ton corps trembler; deviens le tremblement.

Deuxième partie (15min)

Danses… selon ce que tu ressens et laisse ton corps bouger comme il veut

Troisième partie (15min)

Arrête tout mouvement et ferme tes yeux, debout ou assis, observe ce qui apparaît à l’intérieur ou à l’extérieur.

Quatrième partie (15min)

Couché sur le dos, les yeux fermés, juste reste tranquille.


 Satori

satori1C’est un processus d’enquête profonde dans ce qui peut être appelé « moi? » animé par Chandra Kala.

Une retraite d’introspection basée sur la pratique de koans de vie
Qui Suis-Je? Qui est à l’Intérieur? Ce qu’est la vie? Ce qu’est un autre?
Un koan est un questionnement personnel qui amène à différents niveaux de réalisation face au réel de ce que nous sommes.
satorividUn plongeon intérieur pour se brancher à l’essentiel qui inclue tout ce qui fait de nous, l’être que nous sommes tel que nous sommes – ombre et lumière.
Seul et avec d’autres, nous marchons à la rencontre de l’unité qui réconcilie et qui apaise.

+infos sur le site web de Chandra Kala